Actualité

ARMOR solar power films met en place une nouvelle gouvernance franco-allemande

22/06/2021 Actualités

La neutralité carbone européenne est l’un des moyens évoqués dans l’accord de Paris pour contenir le réchauffement climatique en dessous des 2 degrés par rapport aux niveaux préindustriels. Pour atteindre son objectif à horizon 2030 de réduction de 55% de ses émissions par rapport à 1990, l’Union européenne (UE) devrait investir 585 milliards de dollars (environ 480 milliards d’euros) dans le secteur des EnR d’ici à la fin de la décennie, selon les analystes de Wood Mackenzie . C’est dans ce contexte qu’ARMOR solar power films annonce en juin la constitution d’une nouvelle gouvernance franco-allemande emmenée par Dr. Ralph Paetzold, nommé Directeur Général. Après des étapes de croissance externe et de filialisation, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre pour le leader mondial du photovoltaïque organique (OPV).

ARMOR solar power films met en place une nouvelle gouvernance…

ARMOR solar power films annonce en juin la constitution d’une nouvelle gouvernance emmenée par Dr. Ralph Paetzold, nommé Directeur Général. Il est entouré d’une équipe pluridisciplinaire répartie entre la France et l’Allemagne : Moïra Asses, Directeur Stratégie et Marketing, Mélanie Bertrand, Responsable R&D, Hermann Issa, Directeur Business Development & Management des Projets, Sebastian Meier, Responsable Corporate Development & Partenariats, Tobias Sauermann, Responsable Industriel, et Nicolas Vannieuwenhuyse, Responsable Grands Comptes.

« Avec deux pays, quatre sites, dix nationalités mais une seule et même équipe, ARMOR solar power films mise sur des experts talentueux et sur leurs synergies pour donner vie à toutes les idées de nos clients, développer des solutions inédites et mener l’activité vers le succès » commente Ralph Paetzold, Directeur Général d’ARMOR solar power films.

… Pour répondre plus que jamais à la lutte contre le réchauffement climatique

La neutralité carbone européenne est l’un des moyens évoqués dans l’accord de Paris pour contenir le réchauffement climatique en dessous des 2 degrés par rapport aux niveaux préindustriels. Pour atteindre son objectif à horizon 2030 de réduction de 55% de ses émissions par rapport à 1990, l’Union européenne (UE) devrait investir 585 milliards de dollars (environ 480 milliards d’euros) dans le secteur des EnR d’ici à la fin de la décennie, selon les analystes de Wood Mackenzie. Cela même alors que la technologie dite de « 3ème génération », c’est-à-dire le photovoltaïque organique – après une phase de démarrage – entame une phase de croissance importante avec la multiplication des projets et usages.

« C’est en réponse à la lutte contre le réchauffement climatique que l’on observe la structuration du marché de l’OPV dans laquelle s’inscrit notre nouvelle gouvernance. Notre positionnement s’articule plus que jamais autour de la demande de nos clients et partenaires, et des projets décarbonés. Ils sont placés au centre de notre organisation » ajoute Ralph Paetzold.

L’innovation sociétale au centre

ARMOR – le groupe auquel appartient ARMOR solar power films – place l’innovation sociétale au cœur de son business model. C’est donc tout naturellement que depuis 10 ans l’industriel a investi plusieurs dizaines de millions d’euros dans l’OPV, et notamment dans le film ASCA®, solution unique sur-mesure et esthétique, qui permet une intégration harmonieuse sur une multitude de supports. L’industriel envisage dans les prochaines années de nouveaux investissements dans les mêmes proportions, notamment sur des projets de personnalisation de masse.

« Positionné comme un maillon de la chaîne de valeur et non comme une simple technologie isolée, nous avons la conviction que le film solaire ASCA® est une solution bas carbone d’avenir pour de nombreux marchés et secteurs, comme la mobilité, l’IoT ou le bâtiment avec la solarisation de toutes les surfaces disponibles même celles jusqu’ici non exploitées. Permettre l’accès à l’énergie partout, pour tous, tout le temps, voilà ce que nous ambitionnons ! » conclut Hubert de Boisredon, Président-Directeur Général d’ARMOR

Partager sur