Simon DENIEL VTT

Notre actualité

L’aventure ASCA® en VTT

09/12/2019 Partenariats

Il y a quelques mois, Simon DENIEL, Guide de Haute Montagne a pris le départ d’une folle aventure. Son objectif : traverser les Alpes et les Pyrénées en VTT avec Ljubljana, en Slovénie, comme point de départ, et Hendaye, en France, comme ligne d’arrivée. Dans ses bagages, 2 prototypes de chargeurs solaires intégrant des modules OPV ASCA® pour recharger ses appareils électroniques.

110km par jour et 2300 mètres de dénivelés positifs en moyenne

Début aout 2019, Simon DENIEL s’est donc élancé dans ce défi sportif en solitaire au départ de Ljubljana. Avec lui, quatre kilos de matériels seulement : vêtements, appareils électroniques, et quelques vivres.

Première partie de l’itinéraire, qui a duré 15 jours : rejoindre Nice en passant par les Alpes italiennes puis suisses. La jonction entre Nice (fin des Alpes) et Montpellier (début des Pyrénées) a été faite en vélo de route. Simon a ensuite repris son VTT pour la seconde partie du voyage ; à savoir la traversée des Pyrénées jusqu’à Hendaye.

Au total, Simon aura parcouru 2600km en VTT en seulement 28 jours. Ce qui représente une moyenne de 110km par jour et 2300 mètres de dénivelés positifs pour 10h à 12h d’efforts journaliers entre routes, pistes et chemins.

Chargeur solaire VTT

Deux prototypes ASCA® dans ses bagages

Pour l’accompagner dans son périple et répondre à ses besoins en énergie, Simon DENIEL a emmené avec lui deux prototypes de chargeurs solaires intégrant des modules photovoltaïques organiques ASCA®. Un premier prototype était fixé sur le guidon de son vélo et le second recouvrait son sac à dos.

« Grâce à l’énergie produite par les films photovoltaïques organiques ASCA®, et stockée dans des powerbanks, j’ai pu prolonger la durée d’utilisation de mes appareils électroniques : smartphone, balise GPS et lampe frontale.

En milieu de journée, la batterie de mon téléphone était souvent presque vide. J’ai pu alors raccorder les powerbanks à mon GPS et ainsi l’utiliser jusqu’à la nuit tombée. Par ailleurs, les refuges ne proposent pas tout le temps des points de charge. Dans ces cas là, les modules ASCA® se sont avérés indispensables.

Enfin, les modules ASCA® sont très légers. Sur une durée si longue, chaque gramme compte. »

Photovoltaïque - Haute Montagne

Deux ans de tests à travers le monde

La collaboration entre Simon DENIEL et ARMOR n’est pas nouvelle. En effet, Simon a déjà pu tester les prototypes ASCA® dans diverses conditions :

  • Traversée des Etats-Unis en vélo,
  • Bivouac en Haute Montagne,
  • Randonnée en Moyenne et Haute Montagne,

Ses retours, et ses tests de terrain permettent de faire progresser la technologie ASCA® et de l’adapter aux besoins spécifiques des professionnels de la montagne.

Pour en savoir plus sur nos solutions « Mobilité », consultez la page dédiée aux accessoires nomades et chargeurs solaires.

Une question ? un projet ?

Contactez-nous

Partager sur