Kitzingen, Allemagne : Le futur de l'enveloppe du bâtiment est au cœur de la coopération entre ARMOR solar power films GmbH (anciennement OPVIUS) et la société DAW SE. Le développement durable a été le principal vecteur de cette coopération depuis le tout début. Le résultat de cette coopération s’est matérialisé dans le projet récemment achevé à Francfort : un système de façade multifonctionnel a été apposé sur la couche de plâtre du bâtiment. Ce système OPV complète la fonctionnalité du système composite d'isolation thermique (TICS) en tant que « composant actif ». Le concept sous-jacent est qu'à l'avenir, il sera non seulement possible d'inclure la production énergétique de l'enveloppe du bâtiment dans l'équilibrage énergétique des composants passifs, tels que l'isolation thermique, mais également qu'une combinaison de production d'énergie active et d'isolation thermique passive conduira à un équilibrage total. L'intégration des énergies renouvelables dans le secteur du bâtiment - en particulier dans les projets de rénovation - représente généralement un énorme défi. Jusqu'à présent, l'intégration du photovoltaïque a été presque exclusivement possible dans les nouveaux projets de construction, car le format des modules photovoltaïques disponibles n'est pas compatible avec les géométries des bâtiments. De plus, la flexibilité de conception des modules est fortement limitée. La construction de façades avec des modules classiques à base de verre nécessite généralement des murs-rideaux, qui sont compliqués et coûteux à construire. À Francfort, DAW et ARMOR solar power films ont pu démontrer que grâce à la technologie OPV développée, il est possible d'intégrer des modules solaires OPV imprimés dans un produit de façade conventionnel. Il en résulte une façade isolée thermiquement avec un TICS classique et des modules d'OPV incorporés à la surface d’une plaque de plâtre. La façade acquière non seulement un intérêt énergétique, mais connaît également une mise à niveau esthétique à la suite des intégrations OPV. Le système développé est transférable facilement à tous les types de bâtiments et façades construits avec TICS aujourd'hui, et représente ainsi une véritable solution au problème des façades PV dans le parc de logements existant. « L'Ordonnance allemande sur les économies d'énergie nous permet d'inclure les rendements du photovoltaïque intégré au bâtiment dans le bilan énergétique primaire des bâtiments, contrecarrant ainsi les fortes augmentations des épaisseurs d'isolants », explique le Dr Thomas Loewenstein, chef de projet chez DAW SE : « Ceci est un résultat exceptionnel pour l'avenir, où l'enrichissement de l'isolation thermique passive par un composant actif permet une revalorisation financière des façades. » « La liberté de conception offerte par l’OPV en combinaison avec un produit de construction conventionnel ouvre de nouveaux marchés. En ce qui concerne la transition énergétique et la rénovation énergétique cela représente une solution nouvelle et simple pour l'avenir », précise Hermann Issa, Senior Director Business Development & Sales chez ARMOR solar power films GmbH.
Retour
Le premier système composite d'isolation thermique avec photovoltaïque intégré