Le projet

Les arbres solaires OPV du pavillon allemand à l'EXPO 2015 réimplantés

La coopération entre ASCA, Merck KGaA, Carl Stahl GmbH, Hager SE, Schmidhuber Architekten et U.I. Lapp GmbH, soutenue par le ministère fédéral de l'éducation et de la recherche, a conduit à la création du premier système photovoltaïque au monde entièrement intégré sur le plan architectural utilisant des modules OPV. Pour souligner la légèreté des modules et créer une synergie entre ombre et lumière, les modules ont été insérés dans un treillis en nid d'abeille. La forme hexagonale souligne non seulement les possibilités free-form de l’OPV, mais reflète également le nid d’abeille visuellement. Équipés de la technologie de connexion de Lapp GmbH et connectés au système de stockage de Hager SE, les arbres solaires ont stocké de l'énergie pendant la journée qui a ensuite inondé de lumière le pavillon allemand à la nuit tombée.

Lorsque l'EXPO a pris fin en octobre 2015, la question s’est posée de savoir quoi faire de ces arbres. Il était évident que ces arbres solaires avaient besoin d'une nouvelle vie. Merck a ensuite demandé à Carl Stahl et à ARMOR solar power films d'ajuster le système OPV en ce qui concerne sa durabilité, sa résistance aux conditions météorologiques (notamment du fait des chutes de neige plus élevées en Allemagne). Trois de ces arbres solaires OPV se trouvent maintenant dans la zone d'entrée repensée de Merck KGaA à Darmstadt.

Une utilisation économique de l'espace combinée à une architecture moderne

Ces arbres solaires sont des objets novateurs qui réunissent une technologie innovante, une utilisation économique des ressources, de l'espace et une architecture moderne aux formes se rapprochant de la nature. L'idée originale derrière ces arbres solaires était de consolider les aspects importants comme la qualité de vie et de la durabilité dans les domaines de l'architecture et du design. « Les arbres solaires sont les premières créations dans lesquelles l’OPV a été imprimé en production industrielle. Il s'agit d'une étape importante dans le développement de la technologie. », explique David Müller, responsable du marketing photovoltaïque chez Merck. « C'est pourquoi nous sommes fiers qu'ils enrichissent maintenant l'entrée sud de notre siège social à Darmstadt. »

Grâce à notre technologie, nous pouvons façonner les modules OPV afin qu'ils soient entièrement compatibles avec l'architecture moderne et puissent ainsi être parfaitement intégrés. Le projet développé dans le cadre de l’EXPO 2015 avec ces arbres solaires était le premier où la forme et l'apparence du système photovoltaïque étaient dictées par l'architecte et non par la technologie disponible. Ce projet était certainement le premier et le seul à utiliser le photovoltaïque organique dans une telle mesure. Mais le facteur vraiment décisif est qu'il a donné une toute nouvelle dimension à la production d'énergie : la production d'électricité, harmonieusement intégrée, à l'endroit même où elle est consommée. Et nous sommes maintenant très heureux qu'il ait été transféré pour une utilisation plus durable.

Hermann Issa, Senior Director Business Development & Sales
Retour
Les arbres solaires OPV du pavillon allemand à l'EXPO 2015 réimplantés